Rechercher
  • MY.SyndicBénévole

Acheter dans une copropriété : 4 éléments à vérifier


Vous avez repéré un petit appart sympa dans le quartier de vos rêves, et en plus il est dans votre budget ! Qui ne tente rien à rien, vous déposez un dossier à l’agence ou au propriétaire directement. Finalement votre offre est acceptée MAIS attention avant de s’emballer et de signer directement les papiers, il y a quelques points à vérifier.


Alors 1er point : Vérifier le montant annuel moyen des charges de la copropriété.


En plus de rembourser votre crédit vous devrez payer aussi des charges courantes. Tout ce qui est entretien, fonctionnement et administration de la copropriété. Toutes ces charges sont définies par avance dans un budget que vous pouvez demander au propriétaire ou à l’agence immobilière avant de vous décider à acheter officiellement. Ne vous contentez pas juste de l’année en cours. Il est plus ingénieux de demander les 2 ou 3 dernières années afin de voir s’il y va une variation importante ou non entre les années (généralement l’écart n’est pas très grand sauf s’il y a eu de gros travaux dans la copro). Rassurez-vous, les frais de la copropriété sont divisés par le nombre de propriétaires dans l’immeuble. Pensez donc à inclure ces frais dans votre budget.


2ème point : Les frais spéciaux qui ont été voté avant votre achat et qui sont toujours en cours.


Tout ce qui est de l’ordre des travaux d’entretien, de rénovation ou d’amélioration. Ce genre de travaux sont votés lors de l’assemblée générale (AG) par l’ensemble ou une partie des copropriétaires. Les frais sont toujours divisés par le nombre de propriétaires de l’immeuble. Il est donc préférable que vous vous renseignez avant l’achat afin de déterminer si c’est à vous (futur propriétaire) ou au propriétaire actuel de financer les frais. Ce genre d’information peut vous permettre de négocier le prix de vente.


3ème point : Les travaux de l’immeuble peuvent être voté avant ou après l’achat.


Si des travaux arrivent après l’achat, c’est à vous nouveau propriétaire des les financer. Comme nous vous l’avons expliqué au point précédent, si les travaux ont été votés avant votre achat c’est à vous de vous mettre d’accord avec le propriétaire de qui finance ces dits travaux. Des travaux pourraient également être en cours de négociation lors des précédentes AG, vous devez donc vous renseignez, car après avoir acheté cet appartement pas sûr que vous ayez directement les moyens de financer d’importants travaux comme par exemple la mise en place d’un ascenseur sans que vous l’ayez prévu dans votre budget.


4ème point : connaître les règles de copropriété.


Vous avez des droits et des devoirs vis-à-vis des autres copropriétaires. En effet, vous pouvez faire ce que vous voulez chez vous (dans la limite du raisonnable) mais pour ce qui est des parties communes, c’est autre chose. Pensez à demander le règlement intérieur de la copropriété avant de finaliser votre achat.


Petit bonus : Ça y est ! Vous avez toujours vécu dans une maison ? Soit en coloc soit avec votre famille ! Et vous venez enfin d’acheter votre appartement. Vous êtes enfin une « grande personne » ! Vous êtes enfin propriétaire… Oups non vous êtes copropriétaire. Il va vous falloir apprendre à vivre en communauté. Et ce n’est pas toujours simple. Entre ceux qui font des travaux, ceux qui ont des enfants qui ne font pas leur nuit, ceux qui laissent leur poubelle dans la cage d’escalier. Il va falloir vous préparer au fait que même si vous vivez dans votre appartement, vous ne vivez pas seul dans l’immeuble.

0 vue

Syndics bénévoles,

 simplifiez-vous la vie  !

  • Facebook - White Circle